Lanaudart logo Édition juillet 2022 / 71e édition
6
Dans sa sixième année!
Mise à jour: 26 février 2022
Centre culturel Desjardins de Joliette

Diffuseur majeur de spectacles en arts de la scène, le Centre culturel Desjardins participe activement à la vie culturelle de la région de Lanaudière en proposant à sa population une grande variété d'expériences de sorties au spectacle. Acteur de référence en arts de la scène, le Centre culturel Desjardins est également gestionnaire de lieux de présentation de spectacles et organisateur d'événements en arts de la scène.

La mission du Centre culturel Desjardins prend forme à travers les six grands mandats suivants :

1. La diffusion de spectacles en arts de la scène en saison régulière et lors de la période estivale.

2. La gestion de la location de lieux de présentation de spectacles que sont notamment la Salle Rolland-Brunelle, son foyer, ainsi que la Salle Julie-Pothier.

3. L’offre de services professionnels : programmation de spectacles, expertises techniques en arts de la scène, expertises en logistique d’événements artistiques ou culturels et services de billetterie.

4. Le développement des publics par le biais d’actions diverses et l’offre d’activités de médiation culturelle.

5. Le soutien au développement artistique principalement par l’offre de résidences artistiques, par le soutien à la relève et par l’organisation et la présentation du Festival et Concours.

6. La coproduction de spectacles ou d’événements artistiques.

Reconnu comme leader régional en arts de la scène, le Centre culturel Desjardins permet aux différents publics de Lanaudière de vivre des expériences culturelles uniques et stimulantes

Le Centre culturel Desjardins dévoile enfin
sa magnifique salle complètement rénovée

Au terme d’importantes rénovations ayant nécessité sa fermeture depuis près d’un an, le Centre culturel Desjardins dévoile enfin la nouvelle salle. Un espace magnifié, qui laisse place à des espaces élégants et chaleureux inscrit dans un concept audacieux : résolument contemporain tout en valorisant les composantes patrimoniales caractéristiques des lieux.

«C’est une très grande fierté d’avoir contribué à mener à terme ce projet. Les travaux réalisés mettent en valeur notre salle presque centenaire et la dotent d’équipements modernes et fonctionnels. Tant les spectateurs que les artistes, les membres du personnel et les équipes de tournée y trouveront leur compte» affirme Claudine Harnois, présidente du Centre culturel Desjardins.

Des travaux d'envergure

Lors de la mise en branle de ces travaux, en avril 2021, une mise à niveau de la salle devenait non plus seulement importante, mais nécessaire. Les objectifs principaux étaient d’améliorer l’expérience globale du client, la sécurité des spectateurs, artistes et employés et de doter les lieux d’équipements à la hauteur des standards de l’industrie. En bref, de faire en sorte que cet important lieu de diffusion pour Lanaudière se démarque favorablement des infrastructures similaires au niveau national.

Pour ce faire, le parc d’équipements techniques a été renouvelé avec du matériel dernier cri permettant de répondre aux exigences en conception d’éclairage, sonorisation et vidéo, toujours en évolution dans le monde du spectacle. Une vingtaine d’écrans numériques ont été ajoutés à ce parc afin de permettre une meilleure agilité sur la diffusion de contenu promotionnel, d’opérations ou de communications internes. L’Espace Proxi, une zone intime dédiée aux rassemblements avant les spectacles, mais également aux conférences de presse, lancements ou 5@7, a été doté de son propre système de son et d’éclairage, le rendant encore plus attrayant pour d’éventuelles locations à coûts compétitifs.

La configuration de la salle a également été revue afin d’en maximiser la visibilité. Les allées de mobilité ont été déplacées aux extrémités des rangées en plus de prévoir un quinconce sur cinq rangées. La transformation de la salle en formule cabaret a été maintenue mais le concept de rangement et d’installation des fauteuils a été revu. Un prototype de fauteuil au design compact a été testé et amélioré. Il permet une meilleure circulation entre les rangées, un espace accru pour les spectateurs mais également une manipulation sécuritaire pour les employés et un rangement avec un minimum d’espace requis.

«L’expérience plus festive et décontractée en formule Cabaret Telus, que ce soit avec tables cabaret ou en parterre debout, est un avantage distinctif précieux de notre salle en nous permettant beaucoup plus de latitude dans notre programmation, notamment dans nos efforts pour rejoindre la clientèle de moins de trente-cinq ans» mentionne Jean-Sébastien Martin, directeur général et artistique du Centre culturel Desjardins.

Conserver le cachet

L’un des souhaits du Centre culturel Desjardins était de réaliser les travaux tout en respectant la valeur patrimoniale de ce bâtiment construit en 1927. L’équipe n’a pas seulement réussi ce tour de force, elle a également dépassé les attentes! «Ils ont exploité les contours sinueux de la salle et les ont mis en valeur grâce à un gradient de couleur du noir au rouge ardent. Ce geste architectural chromatique révèle le plafond ornemental d’origine et rend hommage au théâtre classique» ajoute Claudine Harnois. Le plafond de la salle étant effectivement une œuvre d’art en soi, il était important de conserver toute sa valeur artistique et historique. Celle-ci a donc été préservée mais elle a en plus été mise en valeur, ce qui rend la salle encore plus captivante.

Un immense travail d'équipe

Malgré le contexte pandémique actuel, qui force plus souvent qu’autrement les réunions en visioconférence et qui est témoin de difficultés d’approvisionnement en matériaux et en main-d’œuvre, ce projet peut être cité en exemple. Il s’agit d’un modèle de collaboration, d’efficacité et de capacité d’adaptation: de la toute première rencontre de coordination du 3 mars 2020 (avec l’ensemble des professionnels qui avaient pour mission de dessiner les plans et devis) jusqu’à la toute fin du chantier en janvier 2022.

Le projet a été mené de main de maître par Atelier Tag, une firme québécoise d’architectes ayant reçu plusieurs prix d’excellence au cours des dernières années pour la réalisation de différents projets de salles de spectacle, telles que la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts et le Théâtre Gilles-Vigneault à Saint-Jérôme. L’entreprise GMI Construction a quant à elle su compléter les travaux dans les temps et les budgets, ce qui est un exploit dans les circonstances actuelles. Soulignons que la quasi-totalité des fournisseurs au projet proviennent de la région de Lanaudière.

Du turquoise au rouge

Depuis près de vingt-cinq ans, la Salle Rolland-Brunelle faisait jaser et faisait l’objet de nombreuses blagues de la part des artistes en visite à cause de sa couleur particulière : le turquoise. Elle était presque devenue une «carte de visite» pour le Centre culturel Desjardins. C’est pourquoi la nouvelle couleur choisie pour la salle revêt autant d’importance.

En novembre dernier, l’équipe du Centre culturel Desjardins dévoilait la couleur tant attendue : la nouvelle salle serait rouge et noire! Un changement audacieux et vibrant, à l’image du Centre culturel Desjardins!

Beau à l'intérieur comme à l'extérieur

L’énorme projet de rénovation du Centre culturel Desjardins ne se limite pas à la salle principale. Un projet d’aménagement de l’environnement extérieur a également été entamé avec pour objectifs de hausser la visibilité de la salle, de la connecter au Centre-Ville, ainsi qu’au Musée d’art de Joliette, de mettre en valeur la proximité de la Rivière L’Assomption et de rendre l’expérience client plus agréable et sécuritaire. Une première phase a été complètement réalisée et la phase deux devrait être complétée au courant de l’été. Tout cela est rendu possible grâce au soutien du Fonds régions et ruralité (FRR) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, pour lequel la Table des préfets de Lanaudière agit à titre de comité régional de sélection des projets et qui a octroyé un montant de trois cent cinquante et un mille neuf cent trente dollars (351 930$) dans le cadre du projet d’aménagement extérieur. À cela s’ajoutent les contributions de la MRC de Joliette qui a contribué à la hauteur de soixante et un mille sept cent cinq dollars (61 705$) et du Cégep régional de Lanaudière à Joliette dont la contribution s’élève à soixante et un mille sept cent cinq dollars (61 705$).

Un projet commun

Les neuf millions de dollars nécessaires à ces importantes rénovations ont été amassés grâce à la générosité de nombreux contributeurs. Au printemps 2019, le gouvernement du Québec, via le ministère de la Culture et des Communications, accordait une aide financière de cinq millions sept cent quatre-vingt-cinq mille cinq cents dollars (5 785 500$). Quelques semaines plus tard, Patrimoine canadien ajoutait pour sa part un million deux cent mille dollars (1,2M$) à ce montant, ce qui venait compléter le soutien financier du Cégep régional de Lanaudière, des Villes de Joliette, Saint-Charles-Borromée et Notre-Dame-des-Prairies, ainsi que la participation de généreux donateurs.

«La culture est une priorité pour notre gouvernement. C’est pourquoi nous sommes heureux d’être un partenaire important et d’avoir investi près de cinq millions huit cent mille dollars (5,8 M$) dans la rénovation de la salle Rolland-Brunelle. Lorsqu’on finance des projets comme celui du Centre culturel Desjardins, ce sont nos régions et notre collectivité que nous soutenons en plus d’en favoriser le développement culturel, touristique et économique.» - Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

«C’est avec joie que nous célébrons la réouverture de la salle Rolland-Brunelle. Le Centre culturel Desjardins est un diffuseur majeur dans Lanaudière, qui contribue de façon remarquable à la vie culturelle de la région. Je suis convaincue que le public, les artistes, les artisans de la scène et toute l’équipe du Centre culturel auront un immense plaisir à faire vivre cette salle entièrement repensée, qui allie la mise en valeur du patrimoine architectural et les technologies de pointe. Je remercie ma collègue ministre de la Culture et des Communications pour cet engagement qui démontre l’importance que nous attribuons à la culture comme moteur touristique et économique.» - Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent

La Corriveau – la soif des corbeaux
le théâtre musical de l’été 2022!

Et si Marie-Josephte Corriveau était jugée aujourd’hui, comment serait-elle traitée? Quelle serait sa sentence?” C’est la question que s’est posée l’équipe de la toute nouvelle production La Corriveau - la soif des corbeaux qui sera présentée à la salle Rolland-Brunelle du Centre culturel Desjardins à l’été 2022. Dans cette création théâtrale et musicale, cette histoire culte du folklore québécois est racontée à travers la bouche de ceux qui n'ont pas assez parlé. Une histoire ancienne qu'il est pertinent de revisiter aujourd’hui puisqu’elle reflète certains rouages de l’actualité.

Toujours d'actualité

C'est sous la forme d'une enquête liée à un étrange procès que le public découvrira les nombreuses contradictions, manipulations et distorsions de l’histoire tragique de la Corriveau, dont le drame résonne encore après toutes ces années. Aujourd'hui, il est possible de déduire que Marie-Josephte était fort probablement une femme victime de violence conjugale, qui a désespérément voulu mettre un terme à sa souffrance pour protéger ses enfants. Près de deux cent soixante ans plus tard, il est facile de faire un parallèle avec plusieurs cas d'agressions sur les femmes, récemment rapportés dans l'actualité québécoise, où l'agresseur a été entièrement disculpé, et les victimes, lynchées sur la place publique.

La création en région

Jade Bruneau, productrice, metteure en scène et tenant le rôle-titre de la Corriveau, et sa complice de toujours, Audrey Thériault, qui a composé les chansons originales de ce théâtre musical, sont toutes deux originaires de la région de Joliette. Elles ont débuté leur formation en théâtre musical à l’Académie Antoine-Manseau, et Jade souhaitait ardemment démarrer sa nouvelle création dans sa région d’origine. De son côté, le Centre culturel Desjardins est plus que fier de soutenir cette compagnie de création de la relève, aux racines locales, dans un projet d’une qualité de haut niveau, qui a un potentiel de tournée dans la province et au-delà.

C’est donc avec fierté que le Centre culturel Desjardins présentera La Corriveau - la soif des corbeaux, du 7 au 23 juillet 2022, dans une salle Rolland-Brunelle fraîchement rénovée.

Une équipe de feu

Au Théâtre de l’Oeil Ouvert, la création collective est valorisée avant tout titre ou crédit! D’ailleurs, chaque artiste impliqué porte plus d’un chapeau. Le projet, à l’origine lancé par les codirecteurs artistiques Jade Bruneau (Demain matin Montréal m’attend, Les Belles-Sœurs, Grease) et Simon Fréchette-Daoust (L’Auberge du chien noir, Fame, Grease), a tôt fait de gagner une équipe impressionnante, passionnée et multidisciplinaire. La Corriveau - la soif des corbeaux, est aujourd’hui créée notamment par Geneviève Beaudet et Félix Léveillé qui sont coauteur.trice, Marc-André Perron à la direction musicale et portée à la scène par des acteurs de grand talent tels que Jean Maheux (L’Auberge du chien noir, Les Pays d’en haut, L’homme de la Mancha), Rosalie Bonenfant (Les Parent, 30 vies, Deux hommes en or, Sucré Salé), Renaud Paradis (L’Auberge du chien noir, 30 vies, Chantons sous la pluie, Les parapluies de Cherbourg), Frédérike Bédard (Pied de Poule, LNI, 5e rang, O’, Mary Poppins) et bien d’autres!

La Corriveau - La soif des corbeaux

Au Centre culturel Desjardins
Du 7 au 23 juillet 2022

Billets en vente dès maintenant.

Soixantième Festival et Concours de musique classique de Lanaudière
les inscriptions sont ouvertes!

Depuis le 7 décembre 2021, les jeunes musiciens de cinq à vingt-cinq ans peuvent s’inscrire en vue du soixantième Festival et Concours de musique classique de Lanaudière. Débutants ou avancés, tous sont bienvenus! Au fil des ans, la fierté du Festival et Concours s’est transmise à travers le talent de plus de trente-cinq mille jeunes artistes exceptionnels, dont certains sont aujourd’hui reconnus internationalement, tels Charles-Richard Hamelin et Angèle Dubeau. Et pour souligner les soixante ans de l’événement, celui-ci présente une toute nouvelle identité visuelle moderne et inspirante!

Célébrer la musique depuis soixante ans

Depuis soixante ans, le Festival et Concours est une expérience enrichissante et formatrice qui offre aux jeunes musiciens de cinq à vingt-cinq ans la possibilité de développer leur potentiel musical grâce aux commentaires constructifs des juges. Pour tous les professeurs de musique, il a été et est toujours un événement important pour stimuler l’apprentissage de la musique. Le Festival et Concours a toujours fait partie de la tradition lanaudoise et reste pour plusieurs anciens participants un passage formateur autant qu’un excellent souvenir de jeunesse.

Pour souligner cet anniversaire important, plusieurs nouveautés font leur apparition au sein du concours. D’abord, l’inscription se fera entièrement en ligne sur le nouveau site web du Centre culturel Desjardins. De plus, la direction artistique prendra cette année une toute nouvelle orientation, puisqu’elle sera assumée par le Festival de Lanaudière, une collaboration qui met en valeur la synergie des acteurs culturels de Joliette au profit du développement artistique régional. Parmi les participants qui offriront une prestation au gala, quatre seront sélectionnés pour jouer lors d’une classe de maître offerte gracieusement par le Festival de Lanaudière. L’évènement se tiendra devant le grand public le 23 avril 2022 dans le foyer de la salle Rolland-Brunelle et sera suivi d’un récital-conférence donné par les artistes de la classe de maître.

Une nouvelle identité visuelle

Un événement qui s’inscrit dans le temps et qui souffle soixante bougies, ce n’est pas chose courante. Pour célébrer comme il se doit et pour donner au Concours une apparence en harmonie avec son dynamisme, l’identité visuelle a été complètement revue. Inspirante et attrayante, cette image renouvelée fusionne énergie et sobriété, dans un mélange de couleurs contrastantes, de graphiques amusants et de photos conviviales.

Plus de dix mille dollars en prix!

Le volet Concours offre cette année plus de dix mille dollars (10 000$) en bourses. Les classes pour solistes et musique de chambre pour les participants de quatorze ans et plus sont les plus généreuses avec une première grande bourse de mille cinq cents dollars (1 500$) offerte par Les entreprises Battisti, une deuxième bourse de mille dollars (1 000$) offerte par Ratelle, une troisième grande bourse de sept cent cinquante dollars (750$) offerte par Info-Logement et sept bourses de trois cents dollars (300$). L’ensemble gagnant de musique de chambre recevra un enregistrement studio offert par le département de musique du Cégep régional de Lanaudière à Joliette.

Plusieurs autres bourses seront remises, pour des montants variant entre cent et mille dollars (1 000$), en plus d’occasions uniques, pour les jeunes musiciens, de jouer en compagnie d’ensembles tels que l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette et la Sinfonia de Montréal.

Tous les détails concernant les volets, dates à retenir, prix offerts et règlements se trouvent ICI.

À propos du Festival et Concours de musique classique de Lanaudière

Fondé en 1961 par le père Fernand Lindsay, le Festival et Concours de musique classique de Lanaudière se voulait au départ une fête de la musique ayant pour but de motiver et d’encourager les jeunes interprètes lanaudois. Il a insufflé le désir de pousser les jeunes musiciens à se dépasser, à cultiver la discipline et la ténacité, à développer leur personnalité artistique et à s’épanouir non seulement comme interprètes, mais aussi comme individus. Plus de trente-cinq mille jeunes ont participé à cet événement depuis ses débuts, il y a maintenant soixante ans. Au fil des ans, la fierté du Festival et Concours s’est transmise à travers le talent d’artistes exceptionnels, certains reconnus aujourd’hui internationalement. De plus, pour les professeurs de musique, il a été et est toujours un instrument privilégié pour stimuler l’apprentissage de la musique.

Le Centre culturel Desjardins dévoile
un nouveau site web convivial et attrayant

L’équipe du Centre culturel Desjardins n’a définitivement pas le temps de se tourner les pouces! Alors que les marteaux et les scies rondes besognent sans cesse à la salle Rolland-Brunelle, les petites abeilles du Centre culturel Desjardins travaillaient à une refonte complète du site Internet. L’objectif était simple : le rendre plus convivial et encore plus captivant afin d’améliorer l’expérience utilisateur lors de chaque visite. C’est donc ce 8 novembre 2021 qu'a été mise en ligne cette nouvelle plate-forme.

L’ergonomie cognitive au coeur de la conception

Le remaniement du site Web du Centre culturel Desjardins ne soutient pas que des visées esthétiques. Bien sûr, celui-ci a été développé de façon à mettre en valeur la récente image de marque du Centre culturel Desjardins, et le graphique qu’on y voit désormais a été fignolé et modernisé afin de le rendre encore plus plaisant visuellement. Toutefois, c’est le souhait que chaque passage sur le site soit plus simple et plus intuitif qui a été au cœur de sa conception. La clientèle peut maintenant très facilement y trouver un spectacle qui correspond à ses goûts, y acheter un billet, un abonnement annuel, la carte de membre ou encore bénéficier des promotions offertes.

Une consultation personnalisée, chaque fois

En plus de retrouver, sur cette nouvelle plateforme en ligne, toutes les activités du Centre culturel Desjardins dans un parcours client inspirant, le concept des «données liées» permet désormais à chaque visiteur d’y obtenir des suggestions personnalisées en fonction de différents critères de recherche. Un parcours plus ou moins long sur le site permet évidemment d’obtenir tous les détails liés à la programmation, mais également d’approfondir ses connaissances sur les artistes et leurs œuvres ainsi que la découverte de contenus culturels riches.

La couleur de la nouvelle salle Rolland-Brunelle : Le mystère dévoilé

Ceux qui n’ont jamais eu le bonheur de visiter la salle Rolland-Brunelle au cours des dernières années ne savent pas à quel point la couleur de l’endroit a fait jaser! Le turquoise caractéristique a été l’objet de nombreuses blagues et commentaires de la part des artistes qui ont foulé ses planches. Ainsi, la salle étant fermée pour rénovation depuis plusieurs mois, les spéculations vont bon train au sujet de la nouvelle teinte qui sera mise de l'avant. Est-ce que le turquoise sera conservé? Est-ce qu’un coloris plus classique sera choisi? Le mystère plane.

Dès le 8 novembre 2021, les curieux auront tout avantage à se rendre sur le nouveau site Web du Centre culturel Desjardins puisqu’une section spécifique dévoilera en primeur du contenu inédit! À ne pas manquer!

Propulsé par Blanko

C’est Blanko, une agence de Joliette, qui a réalisé ce nouveau site grâce à ses connaissances fines des besoins et enjeux du Centre culturel Desjardins, et à sa réputation d’innovation. Le savoir-faire de l’équipe, alliant créativité et technologies, a permis le développement d’une interface beaucoup plus complète qu’un simple site Web, accordant à l’équipe du Centre culturel le loisir de gérer quatre plateformes numériques en un même site, et ainsi créer des campagnes personnalisées sur chacun de ces canaux.

Lanaudart logo

Le guide bimensuel des arts et de la culture de Lanaudière
Dans sa sixième année! / 71e édition

Accueil | Ce mois-ci | Bientôt | Expositions / Littérature | Actualités | Portraits | Cinéma / Guide

Nous joindre

© 2017-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.