Lanaudart logo Édition décembre 2022 / 81e édition
6
Dans sa sixième année!
Mise à jour: 24 janvier 2021
Ville de Notre-Dame-des-Prairies

Située au cœur de la MRC de Joliette et de la région de Lanaudière, Notre-Dame-des-Prairies compte plus de neuf mille huit cents citoyens et citoyennes. Caractérisée par la quiétude des secteurs résidentiels et le dynamisme des secteurs commerciaux et industriels, Notre-Dame-des-Prairies offre un potentiel de développement en constante évolution. Avec une variété considérable d’infrastructures communautaires et de loisir, Notre-Dame-des-Prairies peut s’enorgueillir d’avoir le mélange parfait de la qualité de vie d’une municipalité à la taille humaine avec la gamme complète des services d’une grande ville. Ceux et celles qui viennent s’y établir découvrent de nombreux attraits qui comblent tous leurs besoins et elle se distingue par ses nombreux services de proximité qui permettent aux citoyennes et citoyens d’avoir accès à un éventail d’activités à portée de la main.

Situé au nord-est de Joliette, Notre-Dame-des-Prairies est considérée aujourd’hui comme une de ses principales banlieues. Constituée le premier janvier 1957 par son détachement de la municipalité de la paroisse de Saint-Charles-Borromée, dont elle faisait partie à l’origine, elle demeure toujours sa voisine du côté est. Occupant une superficie de 17,74 km2, Notre-Dame-des-Prairies est bornée au nord par la municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes, au sud par la Ville de Joliette, à l’est par une partie des paroisses de Saint-Thomas et de Sainte-Élisabeth et à l’ouest par la municipalité de Saint-Charles-Borromée. Plus de quatre-vingt kilomètres nous séparent du centre urbain de Montréal.

Le territoire est parcouru par deux cours d’eau majeurs. La très sinueuse rivière l’Assomption constitue la limite ouest de la municipalité, sillonnant le territoire du nord au sud et s’étendant sur plus de seize kilomètres. La surprenante rivière de la Chaloupe, quant à elle, se localise au nord du territoire et s’étend sur plus de trois kilomètres. Qui dit rivière de la Chaloupe dit également rangs de la Première et de la Deuxième Chaloupe. Ces rangs, formés il y a plus de deux cents ans, épousent la forme d’une chaloupe lorsqu’ils se rejoignent.

À l’époque où elle fait partie de la municipalité de Saint-Charles-Borromée, Notre-Dame-des-Prairies est découpée en quatre secteurs ou quatre rangs principaux: le rang Sainte-Julie, les rangs de la Première et de la Deuxième Chaloupe et le rang des Prairies. Cette répartition territoriale existe toujours et correspond aux limites des quartiers électoraux actuels, sauf dans le cas du rang des Prairies, qui n’existe plus, au profit de nouveaux quartiers connus sous les noms de Bocage, Riverain, Vivaldi et Notre-Dame.

Lanaudart logo

Le guide bimensuel des arts et de la culture de Lanaudière
Dans sa sixième année! / 81e édition

Accueil | Ce mois-ci | Bientôt | Expositions / Littérature | Actualités | Portraits | Cinéma / Guide

Nous joindre

© 2017-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.