Lanaudart logo Édition décembre 2022 / 81e édition
6
Dans sa sixième année!
Mise à jour: 28 octobre 2022
Tour à tour, un nouveau vidéoclip

Le troisième album de Rosie Valland, «Emmanuelle», est disponible partout via Secret City Records. Aujourd’hui, l’autrice-compositrice-interprète dévoile un dernier extrait, sa pièce «Tour à tour». «La chanson parle de cette propension à oublier nos parts d’ombres, nos phobies, notre mélancolie, nos moments peu glorieux ou douloureux», explique Rosie. «Les paroles mettent en lumière ce fascinant réflexe du cerveau humain qui occulte les souffrances passées et elles évoquent le réflexe qu’on a de romancer notre vie pour ne raconter que nos meilleurs passages. Au départ, je relatais l’histoire d’un couple qui omet volontairement les hésitations du début. Mais le sens est rapidement devenu beaucoup plus vaste. Il y a assurément du laid dans nos histoires, amoureuses et personnelles, mais "on valse devant la pluie et on essaie de faire comme si…"»

L’autrice-compositrice-interprète Rosie Valland crée une pop mélodieuse, dansante et alternative. Elle étudie la musique à l'École internationale de la chanson de Granby en 2011-2012 avant de sortir un EP éponyme en 2014. Son premier long-jeu, Partir avant, marque la scène musicale émergente en 2015. Ses deux EP suivants, Nord-Est (2016) et Synchro (2017) récoltent le prix du Meilleur EP Pop au GAMIQ. Bien que BLUE, son deuxième album complet, ne sorte que quelques jours avant le confinement mondial en 2020, il reçoit d’élogieuses critiques. «Un solide album d’une pop profonde, accrocheuse, et sophistiquée. Sans faute.» (ICI Musique). Elle fait suivre cette parution particulière d’un EP de reprises dépouillées piano-voix, BLEU, afin de donner une seconde vie à BLUE.

Après avoir œuvré ces dernières années aux créations des autres (réalisations d’album, composition et habillage sonore, script-édition de chansons, mise en œuvre de balados), Rosie fait paraître, à l’automne 2022, son troisième opus Emmanuelle. Sa façon de composer fait preuve de maturité, de sérénité. Rosie travaille de plus en plus en séquences et s’éloigne de l'improvisation, du premier jet. En résulte une pop décomplexée et complexe, plus méthodique, mais plus sincère. Des compositions qui rappellent les sons de Clara Luciani, Angèle ou Christine and the Queens, par l’importance et la qualité de la voix, au centre de tout. Plus jeune, Rosie voulait jouer de tous les instruments possibles. Maintenant, elle assume sa grande force et la met en lumière, la magnifie; son instrument, c’est sa voix.

Non merci, un nouveau vidéoclip

L’autrice-compositrice-interprète Rosie Valland partage son nouvel extrait «Non merci», tiré de son prochain album, «Emmanuelle», qui sera disponible le 28 octobre 2022 via Secret City Records. L'extrait a déjà été ajouté sur la station Rouge FM et l'album fait partie des sorties à ne pas manquer cet automne du Journal de Montréal. D’après Rosie, Non merci, c'est ce qu’elle aurait aimé dire à tous les gens qui l'ont fait sentir petite, inadéquate, inférieure. Elle nous explique, «ces gens qui m’ont traitée comme si je ne connaissais pas mon métier, comme si je devais sans cesse leur être redevable. Ces gens qui m'ont mansplainée, infantilisée, rabaissée. C’est le pire sentiment. Cette chanson représente bien les dynamiques de pouvoir en musique, mais aussi dans tous les contextes de travail.» Ce nouvel extrait fait état de la nature humaine. C'est un ras-le-bol un brin féministe, joyeux et baveux. «Pour moi, Non merci, c’est une douce et sympathique façon de prendre ma revanche en dansant!»

À propos du vidéo, la réalisatrice Marie-Pier Meilleur raconte avoir été inspirée par la culture pop du début des années 2000. «Le clip Non merci est un clin d’œil à la force des amitiés, au plaisir du rassemblement, à la sororité musicale ainsi qu’aux lieux qui marquent notre nostalgie».

Emmanuelle, un nouvel album

L’autrice-compositrice-interprète Rosie Valland nous annonce la sortie d’un tout nouvel album, «Emmanuelle», disponible le 28 octobre 2022. Avec cet album, Rosie effectue un retour à l’essentiel. À elle. Emmanuelle. Celle d’avant les autres, d’avant les regards et le désir de plaire. La petite fille qui écoute ces divas pop des années quatre-vingt-dix avec sa mère en voiture et qui rêve de devenir chanteuse. Rose-Emmanuelle de son vrai nom, c’est la femme forte qu’elle est aujourd’hui et qui assume pleinement cette empreinte musicale inconsciente.

Si, pour Rosie, son dernier opus Blue (2020) «n’était pas un aboutissement, mais le début», Emmanuelle «n’est pas la finalité, mais la continuité».

La chanteuse dévoile également un nouvel extrait et vidéoclip «Mantra». La nouvelle chanson est, d'après Rosie, «une pièce nuancée qui reprend cette idée d’être pleinement là pour quelqu’un qui vit un moment difficile, de vouloir taire les voix qui se bousculent dans sa tête. Mais également, cette volonté de l’aider, peut-être même plus que la personne concernée, au point de s’oublier soi-même et de frapper un mur...c’est difficile de regarder quelqu’un qui souffre, mais qui n’est pas dans l’action. On peut ressentir l’envie de brasser les choses pour enfin sortir de ce mantra de sourd.»

Concernant la pochette de l’album, Rosie explique : «Mon premier désir dans la création de la pochette était de créer un objet qui aurait un sens. Je voulais m’éloigner de son côté promotionnel en fabriquant une image qui deviendrait une œuvre en soi. Pour ce faire, j’ai pu compter sur l’aide de mon amie, l’artiste visuelle Lawrence Fafard. Dans cette photo, il y a les rêves et la joie de cette jeune Rose-Emmanuelle; pour ce qui est du casse-tête, c’est le jeu, la nostalgie.»

Attiser le dilemme, une nouvelle chanson

L’autrice-compositrice-interprète Rosie Valland est de retour et nous dévoile une toute nouvelle chanson intitulée «Attiser le dilemme». Affirmée, résolument pop, la chanson vient rendre hommage aux femmes dénonciatrices du mouvement #MeToo. La pièce est disponible sur toutes les plateformes d’écoute en continu.

«Les dernières années ont ravivé plusieurs enjeux de société. Tous m’ont ébranlé à leur façon et le mouvement #MeToo ne fait pas exception», nous explique Rosie. «Le fait de lire des dizaines, voire des centaines de témoignages, de nature diverse, racontées par ces femmes pleines de courage, m’a aidée à reconnaître plusieurs histoires problématiques que j’ai pu vivre dans ma vie. Ce mouvement m’a permis de lever le voile sur des situations que j’avais tendance à excuser, parce qu’en tant que femme, on nous conditionne à penser que ces choses arrivent le plus souvent par notre faute ou par simple maladresse. Avec cette chanson, j’ai souhaité souligner la force que ces femmes, ces reines, m’ont offerte avec leur parole.»

Jérôme Beaulieu (Keys), Émile Farley (Basse), Mélissa Lavergne (Percussions), Caroline Planté (Guitare) accompagnent brillamment Rosie sur cet extrait au groove impeccable, dont elle signe la co-réalisation avec Frédéric Levac. Mike Clay (Clay & Friends) est quant à lui venu apporter sa touche aux arrangements de beatmaking.

La chanson est accompagnée d’une vidéo co-réalisée par Rosie Valland et Lawrence Fafard.

«Notre but était de trouver une façon d'imager de façon simple «l'inconfort», mais tout en montrant une certaine forme de force et de résilience. Lorsque Lawrence est arrivé avec ce concept, j'ai trouvé l'image très évocatrice. Et lorsqu’on s’y arrête, la métaphore représente bien les sentiments que je dénonce dans la chanson.»

Blue de Rosie Valland
Blue de Rosie Valland

Le nouvel album de Rosie Valland, Blue, est maintenant disponible partout. Pour souligner sa sortie, Rosie dévoile un mini-documentaire tourné chez elle à la campagne. Elle nous partage son parcours musical : de ses tout premiers écrits à l’École nationale de la chanson de Granby à sa période étourdissante à Montréal, jusqu’à la composition de Blue, une ode à l’amour et à la lenteur qui s’oppose au rythme effréné du monde d’aujourd’hui.

«Il y a des moments charnières comme ça dans la vie… L’amour c’est vraiment cliché mais ça apporte une douceur qui apaise. Déménager à la campagne m’a aussi offert la lenteur et l’espace mental pour me concentrer sur moi-même et me poser les bonnes questions pour devenir une meilleure personne.»

«C’est tout un art de fabriquer de bonnes chansons qui sauront à la fois être de beaux succès radio, sans que l’artiste ait à faire trop de compromis. Rosie Valland relève avec brio ce défi, et nous donne avec Blue un solide album d’une pop profonde, accrocheuse, et sophistiquée. Sans faute.»

Blue émane de la volonté de se libérer de ses tourments, véritable moteur de création pour l’auteure-compositrice-interprète : «Je ne reviens jamais à ce que j’étais avant, à ce que j’étais hier» déclare-t-elle dans la pièce «Chaos». Elle avance sans ménagements, laissant le mauvais derrière elle, résolue à réaliser ses rêves. Pour la première fois, elle prend le chapeau de réalisatrice, auprès de Jesse Mac Cormack, ami de longue date et réalisateur de son premier opus. À deux, ils ont façonné Blue, une série de pièces courtes et efficaces. Inébranlable, Rosie Valland est habitée d’une force tranquille qui résonne jusque dans ses cordes de guitare.

Rosie Valland dévoile Chaos

Rosie Valland révèle «Chaos», le deuxième extrait et son vidéoclip tiré de son nouvel album Blue. «Chaos» est une pièce entraînante et introspective qui questionne le moteur du processus créatif chez l’artiste. «"Chaos" se veut une réflexion sur les mécanismes derrière ma création, car plus souvent qu’autrement j’écris en réaction à des coupures, dans le trouble ou le dense,» explique Rosie, «mais quand soudainement tout devient plus doux, simple et harmonieux ; comment trouver l’inspiration? On met le feu ou on apprend à faire autrement?»

La chanson a été mixé par le renommé Joe Zook (U2, Katy Perry, Weezer, P!nk, Modest Mouse), établi à Los Angeles. Le vidéoclip qui accompagne la chanson a été dévoilé en primeur sur le site du Voir. Réalisé par Julie Roy, le concept s’est construit autour du thème de la chanson : «Nous sommes donc partie de cette idée du double de soi, Rosie sur l'eau, Rosie sur terre. Celle qui cherche face à celle qui est en veille. À cela se sont greffées des acolytes féminines parce qu'un tel processus ne se fait jamais seul. Je voyais Rosie comme la capitaine de son bateau créatif.»

Le premier EP de l’auteure-compositrice-interprète Rosie Valland avait réussi, en 2014, à faire braquer les projecteurs sur elle. Déjà favorite auprès de la critique, elle se fait remarquer aux Francouvertes et présente son premier album Partir avant, en septembre 2015. Elle fait ensuite ses preuves en première partie de Marie-Pierre Arthur, d’Ariane Moffatt et des sœurs Boulay au Québec ou encore en tournée avec Lisa Leblanc en France. Partir avant lui vaut également le Prix rencontre ADISQ du premier album sur les ondes des radios amplifiées. En 2016, le EP Nord-Est embrasse Partir avant comme une suite attendue. Puis, le EP Synchro (2017), enregistré dans la quiétude d’une démarche personnelle marque le retour du désir de créer. Ces deux EP lui valent, deux ans de suite, le prix du Meilleur EP pop au GAMIQ.

Rosie Valland dévoile une reprise
de Désenchantée de Mylène Farmer

La solitude du confinement aura inspiré l’autrice-compositrice-interprète Rosie Valland à s’approprier un des grands succès de la chanson française. Elle nous dévoile aujourd’hui avec frisson une reprise de la pièce «Désenchantée» de Mylène Farmer. Sa version est disponible dès maintenant sur les plateformes d’écoute en continu.

Rosie nous partage son élan créatif menant à l’enregistrement de cette reprise : «Parce que ça sonne et résonne plus que jamais en cette drôle de période, je vous partage ma reprise de «Désenchantée» de Mylène Farmer.

Lorsque j’ai redécouvert cette chanson, il y a quelques mois, ce sont les paroles qui m’ont d’abord frappée. Lire ce texte, écrit il y a trente ans, qui dépeint un sentiment contemporain et identique au malaise que je ressens m’a sérieusement bouleversée. Trente ans plus tard, je suis — moi aussi — d’une génération désenchantée.

Avec la crise climatique amorcée et le manque de leadership à cet égard, le racisme systémique encore présent et notre difficulté à l’adresser, les inégalités que creusent notre économie boulimique, la montée virulente des discours haineux et la pandémie en cours, il serait difficile de se sentir autrement.

Mais jamais, je n’aurais pu prévoir les mobilisations antiracistes et cette deuxième vague de dénonciations (qui m’ébranle particulièrement ayant vécue #MoiAussi une situation d’abus de pouvoir en début de carrière). Ce qui rend cette chanson encore plus chargée de sens, pour moi.

Je vois d’une nécessité capitale toutes ces prises de paroles; elles ne m’effraient en rien. Je sais pour ma part que chaque mouvement, au cours de l’histoire, nous aura aidés à grandir, à apprendre et à devenir de meilleurs humains/citoyens. C’est plutôt lorsque je constate qu’une grande partie de la population préfère rester dans le statu quo - que moi - j’ai peur.»

Rosie Valland dévoile Bleu
un EP piano-voix

L’autrice-compositrice-interprète Rosie Valland est très heureuse d’annoncer Bleu - un mini-album «piano-voix» de ses propres reprises - tirées de son plus récent disque Blue. Dépouillées, minimalistes et positionnant la magnifique voix de Rosie à l’avant, les nouvelles versions de ses chansons touchent droit au cœur. En ressort une émotion brute, qui résonne avec émoi au travers des six pièces.

Rosie nous partage le processus ayant mené à Bleu : «L'idée de ce EP a germé suite à un spectacle piano-voix effectué en décembre dernier. Quelques semaines avant la sortie de mon album Blue, j'avais trouvé étonnant de redécouvrir mes chansons dénudées d’arrangements. Aujourd’hui, avec mon studio maison, mes compositions premières prennent rapidement vie dans un enrobage plutôt riche! Ainsi, un projet que j'imaginais sur le long terme, soit après ma tournée, s'est finalement concrétisé plus rapidement que prévu. Revenir à l'essentiel de mes compositions et à l'intime ressemblait à ce que nous étions appelés à faire durant ces derniers mois de confinement.»

Rosie Valland dévoile également le projet d’un balado inspiré de la trame documentaire «Réflexions (sur le corps)» et qui accompagne le EP Bleu. Rosie explique : «C’est suite à la création de «Réflexions (sur le corps)», une pièce documentaire où l’on entend ma grand-mère, ma mère et une ancienne professeure me dépeindre leurs rapports à leur corps, que j’ai eu envie d’approfondir le sujet. L'apparence et le trouble de l'image étant des thèmes récurrents dans mes chansons - cette fois-ci, c’est en parlant avec des personnalités qui m’inspire que je souhaite mieux comprendre cette relation souvent complexe qui existe entre l’humain et son reflet. On se retrouve donc en novembre : avec Réflexions - Mon balado.»

Abonnez-vous au balado «Réflexions» sur votre plateforme d'écoute favorite en cliquant ici.

Blue, son dernier album, est sorti le 28 février 2020 et fut encensé par les critiques : «un solide album d’une pop profonde, accrocheuse, et sophistiquée. Sans faute.» s’exclame ICI Musique, tandis que le Journal Métro partage : «Entre assurance et vulnérabilité, Rosie Valland s'affirme sur ce deuxième album introspectif». La Presse, quant à elle, renchérit : «[...] c’est cette sérénité qui exsude la pop mélodieuse et léchée, mais jamais sirupeuse, empreinte de douceur de Blue.» Blue émane de la volonté de se libérer de ses tourments, véritable moteur de création pour l’autrice-compositrice-interprète.

Rosie Valland dévoile Forçons les tiges

L’autrice-compositrice-interprète Rosie Valland dévoile une version piano-voix de sa pièce «Forçons les tiges», tirée du EP Bleu - un mini-album piano-voix. Dépouillées, minimalistes et positionnant la magnifique voix de Rosie à l’avant, les nouvelles versions de ses chansons touchent droit au cœur. Il en ressort une émotion brute, qui résonne avec émoi au travers des six pièces. L’album Blue, encensé par la critique au Québec, est sorti en France, Suisse et Belgique.

Rosie dévoile également les deux premiers épisodes de son balado «Réflexions», inspirés de son EP Bleu, où elle s’entretient tout d’abord avec Safia Nolin, puis avec Leïla Donabelle Kazé. Dans le premier épisode, Safia Nolin s’ouvre sur l’évolution de son rapport avec son corps et son image, qui ont souvent fait l’objet de critiques. Dans le deuxième épisode, Rosie se questionne : Quelle est l’importance de se voir dans l’espace public pour la construction de soi? La comédienne Leïla Donabelle Kaze aborde les hauts et les bas de la relation avec son outil de travail, son corps, en tant que comédienne.

Dans chaque épisode, des personnalités inspirantes se confient à Rosie Valland avec franchise sur leur rapport, tantôt trouble, tantôt fort, avec leur corps, leur apparence, leur image. À travers ces courts récits intimes l’auteure-compositrice-interprète cherche à mieux comprendre les relations complexes et variées que l’on entretient avec notre reflet. Plusieurs autres invité.e.s discuteront avec Rosie, notamment : Léa Clermont-Dion, Simon Boulerice et Ariane Moffatt.

Rosie Valland dévoile
les cinq premiers épisodes de Réflexions

L’autrice-compositrice-interprète Rosie Valland a révélé les cinq premiers épisodes de son balado «Réflexions» et les auditeurs sont au rendez-vous. En effet, le balado est un franc succès et cumule déjà plusieurs centaines de téléchargements en moins d’un mois. Dans chaque épisode, des personnalités inspirantes se confient à Rosie Valland avec franchise sur leur rapport, tantôt trouble, tantôt fort, avec leur corps, leur apparence, leur image. À travers ces courts récits intimes, elle cherche à mieux comprendre les relations complexes et variées que l’on entretient avec notre reflet.

Rosie nous parle de sa nouvelle expérience : «La création du balado est quelque chose de complètement nouveau pour moi, il me sort de mon chapeau de musicienne, de ma zone de confort. Je réalise que la création de chaque épisode me fait beaucoup de bien, puisque chacun des invités vient répondre à des questionnements que je porte en moi depuis longtemps. Les épisodes explorant chaque fois un angle différent, j'ai pu constater à quel point le sujet du corps est vaste et riche; bien au-delà du superficiel.» Elle ajoute : «Ayant eu plusieurs échos positifs depuis la sortie du balado, je suis heureuse de constater que les épisodes font aussi du bien à d'autres. C'était vraiment le but du projet

Écoutez les cinq premiers épisodes du balado «Réflexions» en cliquant ici.

Épisode #1 : Safia Nolin

Épisode #2 : Leïla Donabelle-Kazé

Épisode #3 : Léa Clermont-Dion

Épisode #4 : Simon Boulerice

Épisode #5 : Ariane Moffatt

Rosie Valland dévoile un vidéoclip
pour sa pièce "La plage"

L’autrice-compositrice-interprète Rosie Valland dévoile le nouveau vidéoclip pour «La Plage» tirée de son album Blue. «Le clip prend la forme d’un court-métrage et s’inspire du genre “found footage”. Il raconte l’histoire de deux inconnues connectées par l’image, où le monde fantaisiste de “La Plage” inspire celle qui est prise dans le présent.», explique la réalisatrice Julie Roy.

Valland s’ouvre sur le processus créatif de la chanson, coréalisée avec son acolyte Jesse Mac Cormack. «C’est en refaisant complètement le lead de guitare que Jesse est arrivé avec cette riff qui me rappelait l’époque ‘’D’eux’’ ou ‘’S’il suffisait d’aimer’’ de Céline Dion. Nous nous sommes donc servis de cette référence pour teinter les arrangements qui ont suivis.»

Lanaudart logo

Le guide bimensuel des arts et de la culture de Lanaudière
Dans sa sixième année! / 81e édition

Accueil | Ce mois-ci | Bientôt | Expositions / Littérature | Actualités | Portraits | Cinéma / Guide

Nous joindre

© 2017-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.